Actualités

Prix Albert Londres 2016

Association reconnue d'utilité publique

La 78e édition du Prix Albert Londres, l'une des plus prestigieuses récompenses du journalisme francophone, a eu lieu vendredi 27 mai à la résidence de France à Londres.

Le prix de la presse écrite a été décerné à Claire Meynial et celui de l'audiovisuel à Sophie Nivelle-Cardinale et Étienne Huver pour leur reportage Disparus, la guerre invisible de Syrie.

Prix de la presse écrite : Claire Meynial
Spécialiste de l’Afrique au service international du Point où elle est journaliste depuis 2002, Claire Meynial, 40 ans, devient la 78e lauréate du prix de presse écrite pour sa série d’articles sur le Niger, le Kenya, la Gambie et surtout sur l’épidémie d’Ebola au Nigéria. Un reportage qui au-delà de ses qualités d’écriture et de rigueur d’enquête accroche le lecteur par son humanité et son empathie pour les victimes.

Prix audiovisuel : Sophie Nivelle-Cardinale et Étienne Huver
Lauréats du 32e prix audiovisuel, ils sont récompensés pour leur reportage Disparus, la guerre invisible de Syrie (What’s up films / ARTE - 52’). Sophie Nivelle-Cardinale, 37 ans, travaille pour Arte depuis 2004 et collabore également avec France 24 depuis 2014.
Etienne Huver, 40 ans, est journaliste indépendant et a réalisé des documentaires et reportages pour Arte, la RTBF, France 2, France 24, BFMTV… Leur film, terrible par la force des témoignages de victimes de Bachar El Assad et d’un ancien bourreau du régime, restera comme un document précieux pour l’Histoire.

Partageant l’ambition commune de préserver la noblesse d’un métier essentiel à l’expression des libertés, c’est tout naturellement qu’Audiens soutient le Prix Albert Londres.

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

 

Retour