En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre navigation ainsi que ceux déposés par les réseaux sociaux notamment par leurs boutons de partage. - En savoir plus

Conférence National des Métiers du Journalisme

Cette nouvelle édition aura pour thème « Les journalistes et les gens ». Elle se déroulera jeudi 23 janvier à La Sorbonne.


La Conférence nationale des métiers du journalisme est une instance de dialogue et de proposition pour la profession.

Née en 2010, elle regroupe les 14 écoles de journalisme reconnues par la profession, des professionnels impliqués dans la formation et dans les instances représentatives du métier, les pouvoirs publics, des chercheurs et des personnalités qualifiées. La CNMJ est conçue comme une « boite à idées », avec pour ambition de proposer à la profession une réflexion sur le métier de journaliste autour d’une thématique précise : celle de l’apprentissage des bonnes pratiques professionnelles et des instruments et des méthodes pédagogiques qui en découlent. Beaucoup de questions encore en suspens méritent analyses, études et propositions, c’est la vocation de la CNMJ que de jouer ce rôle d’aiguillon au service du journalisme et de la profession dans son ensemble.

Face à la perte de confiance des Français en les médias, la question de la relation des journalistes aux lecteurs, auditeurs, téléspectateurs sera au cœur des échanges de la journée. Mais cette relation doit être explorée également en tant que rapport entre les journalistes et les personnes qu’ils interrogent, avec lesquelles ils parlent. Il est aussi nécessaire de s’interroger sur la façon dont les journalistes (en poste et ceux en devenir) choisissent de parler davantage de certaines personnes et moins d’autres. Et si l’origine du malaise se trouvait dans la relation des journalistes aux gens.

Les trois tables rondes auront pour thème les trois aspects suivants : parler DES gens, parler AVEC les gens, parler AUX gens. Tout au long de la journée, nous explorerons cette question avec des journalistes, des chercheurs, des enseignants, des experts. La question de l’exercice du métier mais aussi de la formation à celui-ci sera réfléchie.

> Pour en savoir plus