En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre navigation ainsi que ceux déposés par les réseaux sociaux notamment par leurs boutons de partage. - En savoir plus

En cas de décès

L’allocation dite de “réversion”

Le droit à la réversion

En cas de décès, la retraite complémentaire ouvre droit à une allocation pour votre conjoint(e) ou votre ex-conjoint(e) non remarié(e). Cette allocation dite "de réversion" doit faire l’objet d’une demande écrite.

De manière générale, l’allocation de réversion représente 60 % des droits du bénéficiaire disparu. Elle peut être perçue à partir de 55 ans (régime Arrco) ou 60 ans (régime Agirc) pour les décès intervenus jusqu'au 31 décembre 2018. Pour les décès intervenus à partir du 1er janvier 2019, l'âge d'ouverture des droits à réversion est uniformisé à 55 ans pour le régime fusionné Agirc-Arrco.  Et, dans certains cas (enfants à charge, invalidité) la pension de réversion est attribuée sans conditions d’âge. 

Contactez-nous

Pour plus d’information,
 

0 173 173 759

Vous avez perdu un proche

La perte d’un être cher est une épreuve très difficile. Les endeuillés traversent des moments de profond désarroi, de grande solitude et d’incompréhension. Audiens peut vous aider et vous accompagner face au deuil.