En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre navigation ainsi que ceux déposés par les réseaux sociaux notamment par leurs boutons de partage. - En savoir plus

La retraite complémentaire Agirc-Arrco au 1er janvier 2019

Les régimes de retraite complémentaire Agirc et Arrco fusionnent au 1er janvier 2019 en un seul régime, le régime Agirc-Arrco. Anticipez le paramétrage de la paye de votre entreprise.

L'Agirc et l'Arrco fusionnent


Anticipez le paramétrage de la paye de votre entreprise.

Découvrez les textes de référence :
> Accord national interprofessionnel du 30 octobre 2015.
> Accord national interprofessionnel du 17 novembre 2017.
 

Le nouveau système de cotisation standard


Deux tranches de salaire
  • Tranche 1 : jusqu’au plafond de la Sécurité sociale.
  • Tranche 2 : comprise entre 1 et 8 plafonds de la Sécurité sociale.

Deux nouveaux taux de cotisations
  • Tranche 1 : 6,2% (taux contractuel) appelé à 127 % soit 7,87%.
  • Tranche 2 : 17% (taux contractuel) appelé à 127% soit 21,59%.

La répartition des cotisations est de 60/40
  • 60% part employeur.
  • 40% part salariale.
Bon à savoir :
> Si l’entreprise avait adopté des taux de cotisations supérieurs à ceux mentionnés ci-dessus, en application d’engagements antérieurs, ces taux seront maintenus, sauf versement d’une contribution de maintien de droit.
> Seuls les taux contractuels sont générateurs de droit. Le surcroît de cotisations résultant de l’application du taux d’appel contribue à l’équilibre financier du régime de retraite complémentaire.
> La répartition 60/40 s'applique sauf dispositions dérogatoires prévues par convention de branche ou accords d'entreprise.



Les cotisations AGFF, GMP et CET « Contribution Exceptionnelle et Temporaire »
Ces cotisations ne sont pas reconduites dans le nouveau régime Agirc-Arrco et prennent fin au 31 décembre 2018.
Les points acquis au titre de la GMP (garantie minimale de points) sont conservés et seront intégrés dans le calcul des droits pour le paiement de la retraite.

Deux nouvelles contributions
Contribution d’Equilibre Général (CEG) et Contribution d’Equilibre Technique (CET) : réparties à hauteur de 60% à la charge de l’employeur et 40% à la charge du salarié.
  • CEG :
    • 2,15% sur la tranche 1.
    • 2,70% sur la tranche 2.
  • CET : 
    • 0,35% du salaire sur la tranche 1 + tranche 2 pour tout salarié dont le salaire excède le plafond de la Sécurité sociale.
Bon à savoir :
> Un simulateur de conversion des taux de cotisation, prenant en compte les spécificités des populations "intermittents du spectacle" et "Journalistes rémunérés à la pige", est à votre disposition.
> Les nouvelles conditions d’adhésion seront adressées aux entreprises par courrier au cours du 4ème trimestre 2018.


Les taux à compter de 2019

Retraite 2019 salariés permanents

Retraite 2019 artistes intermittents

Retraite 2019 techniciens intermittents non cadres

Retraite complémentaire taux 2019 techniciens intermittents cadres

Retraite complémentaire taux 2019 journalistes pigistes
 

Les droits des salariés


1 point de retraite Arrco = 1 point de retraite Agirc-Arrco

La fusion des régimes Agirc-Arrco apporte simplicité et lisibilité aux bénéficiaires : un seul compte de points et une seule liquidation de retraite pour les salariés.
1 point de retraite Arrco = 1 point de retraite Agirc-Arrco

Seuls les points Agirc seront convertis en points Agirc-Arrco selon une formule qui garantit une stricte équivalence des droits.
Le coefficient de conversion est de : valeur du point Agirc/valeur du point Arrco = 0,347798289

Comme indiqué précédemment les points acquis au titre de la GMP sont conservés et seront intégrés dans le calcul des droits pour le paiement de la retraite.

Bon à savoir :
> La définition de cadre, au sens de la CCN du 14 mars 1947, n’est plus gérée par le nouveau régime de retraite complémentaire.
Le statut de cadre est défini par les CCN de chaque branche professionnelle.
Dans la DSN, l’entreprise devra continuer à déclarer les cadres qu’elle emploie et acquitter les cotisations Apec.
> L’obligation de cotiser au titre du 1,50% TA pour la prévoyance des cadres est également maintenu.

 

Des outils pour vous aider à communiquer


Cliquez ici pour télécharger le document d'informations qui est à communiquer à vos salariés.
> Un simulateur de conversion des taux de cotisation.


Nouveau régime Agirc-Arrco : le système de cotisation des entreprises évolue


Nouveau régime Agirc-Arrco : Vos points de retraite dans le nouveau régime


Nouveau régime Agirc-Arrco : les conditions de départ à la retraite changent