En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre navigation ainsi que ceux déposés par les réseaux sociaux notamment par leurs boutons de partage. - En savoir plus

L’âge de votre départ à la retraite

Le moment de votre départ en retraite dépend de certaines conditions en termes d'âge et de durée de cotisation.

Le départ, à quel âge, sous quelles conditions ?


Pour bénéficier de votre retraite à taux plein, c’est-à-dire sans minoration définitive, il vous faut réunir plusieurs conditions :

  • Soit avoir atteint l’âge légal d’ouverture de droits (entre 60 et 62 ans en fonction de votre année de naissance) et avoir acquis la durée d’assurance (exprimée en trimestre) nécessaire (entre 160 et 172 trimestres) ;
  • Soit avoir atteint l’âge du taux plein (entre 65 et 67 ans), quel que soit le nombre de trimestre acquis.


Pour connaître vos conditions d’ouverture de droits en fonction de votre année de naissance, consulter le tableau suivant :
Tableauagedepartenretraite.png

A noter, ces abattements définitifs ne sont pas à confondre avec les coefficients de solidarité temporaires appliqués par le régime Agirc – Arrco.
> Pour en savoir plus

Le départ anticipé au titre de la carrière longue


Si vous avez commencé à travailler avant l’âge de 20 ans, quel que soit le type d’emploi (emploi étudiant, job d’été, etc.), vous avez la possibilité, sous réserve de respecter certaines conditions, de prendre votre retraite à taux plein avant l’âge légal de 62 ans.
 
Pour partir à la retraite dès 60 ans, vous devez avoir totalisé 5 trimestres auprès du régime de base de la Sécurité sociale avant la fin de l’année civile de votre 20e anniversaire et validé entre 167 et 172 trimestres en fonction de votre année de naissance.

Seuls sont pris en compte les trimestres cotisés qui correspondent aux trimestres validés au titre des salaires (4 par année civile au maximum).

À ceux-ci peuvent être ajoutés 4 trimestres de service national, 4 trimestres au titre de la maladie et 4 trimestres au titre des périodes de chômage indemnisé.

> Pour connaître le nombre de trimestres à valider en fonction de votre année de naissance, vous pouvez vous référer au tableau ci dessous :

Tableau-Trimestres_Année.png

Les autres départs anticipés


La retraite anticipée pour les assurés handicapés

Si vous êtes en situation de handicap depuis plusieurs années, vous pouvez peut-être partir à la retraite à taux plein dès 55 ans, après étude de votre dossier par l’Assurance Retraite. Pour cela, vous devez répondre à plusieurs conditions :

  • Vous devez réunir un certain nombre de trimestres, tous régimes de base confondus. 
  • Vous devez également réunir un nombre minimum de trimestres cotisés (issus de l’activité professionnelle) en situation de handicap.
  • Vous devez avoir été atteint d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 % ou d’un handicap de niveau comparable pendant les durées d’assurance totale et d’assurance cotisée exigées.

> Pour en savoir plus


La retraite pour incapacité permanente/pénibilité

Pour bénéficier d’une retraite pour incapacité permanente ou pénibilité, vous devez justifier d’une incapacité permanente résultant d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail avec un certain taux. Trois cas de figure sont possibles :

  • Cas 1 - Vous percevez une rente pour accident du travail avec un taux d’incapacité permanente au moins égal à 20 %
  • Cas 2 - Vous percevez une rente pour maladie professionnelle avec un taux d’incapacité permanente au moins égal à 20 %
  • Cas 3 - Vous percevez une rente maladie professionnelle ou accident du travail avec un taux d’incapacité permanente au moins égal à 10 % et inférieur à 20 % 


Vous pouvez déposer une demande de retraite pour incapacité permanente si :

  • vous avez été exposé pendant au moins 17 ans à des facteurs de risques professionnels ;
  • votre incapacité est due à votre travail.
> Pour en savoir plus 
 

Les départs avec minoration


Vous pouvez aussi obtenir votre retraite sans que les conditions du taux plein soient remplies, sous réserve que vous ayez au minimum 57 ans pour l’Agirc-Arrco et 62 ans pour l’Assurance Retraite.
Dans ce cas, le montant de votre retraite sera diminué selon un coefficient de minoration, et cela de manière définitive.
La minoration dépend de l'âge et/ou du nombre de trimestres que vous avez atteint au moment du départ à la retraite.
Si vous avez obtenu votre retraite de base à taux minoré, la minoration appliquée est déterminée en fonction de votre âge ou du nombre de trimestres manquants. La solution la plus favorable pour vous sera choisie.

> Pour en savoir plus

Contactez-nous

Nos conseillers sont à votre disposition
du lundi au vendredi
de 9h à 18h

0 173 173 755